Ouvrage publié
par DUNOD

L'AUTEUR

Pierre Fayard
Pierre Fayard est professeur à l'Université de Poitiers, détaché comme Conseiller Culturel et de Coopération à l'Ambassade de France au Pérou.

« Jeu de go, jeu d'échecs et séduction | Accueil | Jeu de go, jeu d'échecs et séduction »

10 septembre 2010

Commentaires

LA JUSTICE DU BRÉSIL TACHÉE PAR LE SANG

Les Juges brésiliens responsables de morts.

Après des nombreuses dénonciations et descriptions de corruption,des fraudes dans les ventes aux enchères des biens immobiliers, vente des sentences et banditisme parmi d’ autres ( dénonciations retirées de l’ internet avec l’ utilisation abusive du pouvoir public par le biais de ses instituitions telles que Bureau des Avocats Généraux de l’ État – AGU, qui se permets d’ utiliser des ménaces contre des individus et entités avec le but de protéger des magistrats corrompus ), nous nous rétrouvons en plus avec une situation encore plus grave.
Depuis la découverte d’ un schéma de fraude des ventes aux enchères des biens immobiliers de la Justice du Travail de l’ État de São Paulo qui existe depuis au moins 10 ( dix ) sinon même le double, ce qui nous donnaît une sensation de DEGOÛT s’est transformé en RÉVOLTE ET ETONNÉMENT.
Dans les nombreuses dénonciations citées antérieurment les Juges ont établi une mafia entre la Justice du Travail de l’ État de São Paulo et quelques sociétés qui ont réussi à acheter les immeubles à des prix dérisoires ( des prix qu’ on ne peût pas expliquer dans un marché surchauffé ). Ce qui dévrait être une exception pour permettre l’ éxecution des procédures juridiques et permettre le bon déroulement des proccès est dévenu une habitude: la vente des biens immobiliers au prix le plus bas permis par la loi et parfois même en dessous vu les prix de mise à la vente de départ qui étaient faussés . Le problème réside dans le fait que des personnes ont eu leurs maisons et appartéments tombés dans ce rouage par le biais d’ un schéma de fraude dans la Justice du Travail de l’ État de São Paulo. Les ventes aux enchères sans aucune transparence ( dans la majorité des cas elles n’ont même pas existé ), et un grand nombre de biens immobiliers dans des quartiers très cotés de São Paulo ont été vendus à des prix d’ amis à un nombre très restreint de sociétés privilegiées ( mafia qui a pour chef Monsieur ADAM BLAU, proprietaire de la plus grande gallerie d’ art d’ Amérique Latine et s’en sert des noms son épouse, son ex-épouse et ses enfants ). Ces dénonciations ont été transmises au Ministère Public de l’ État de São Paulo, au Conseil National de Justice ( organisme crée pour lutter contre la corruption dans le judiciaire ), au Ministère du Travail et au Bureau de la Presidence de la République parmi d’autres. Il faut savoir que depuis le mois de mai de 2010 ces dénonciations ont été effectuées et protocolées au Tribunal Régional du Travail de la 2eme Région ( État de São Paulo ) de la même façon que cette dénonciation est en train d’ être transmise. Malgré le fait que tous ces faits sont connus de tous les expulsions et les mises à la rue se poursuivent sans aucune gêne.
De plus, ce qui était déjà une affaire sale est dévenue IMMONDE ! Nous avons apris que des pères de famille ainsi que d’autres individus en situation de precarité financière et qui ont eu le malheur de tomber entre les mains de cette mafia de la Justice du Travail, dès qu’ ils ont réalisé ce qui s’ était en train de se passer et de voir le montant dérisoire que le seul bien qu’ ils possédaient ( ses propres maisons ) pour laquelle ils avaient travaillé une vie entère a été achetée, sont entrés en désespoir et se sont SUICIDÉ ! Dès que les huissiers de la Justice du Travail de São Paulo responsables de la réalisation des expulsions et mises à la rue arrivaient à l’ immeuble personne ne repondait ou ouvrait et ils démandaient une ouverture forcée des portes. Après avoir defoncé la porte et en arrivant à l’ intérieur ils se rérouvaient avec des personnes pendues avec une corde ou tissu depuis quelques jours, tombées par terre après avoir ingeré des poisoins, decedées après se faire donner la mort par des armes……….
Le pire de ces faits c’ est que personne n’ a été mis en examen dans le premier de ces cas par homicide involontaire et ils sont restés cachés. Les huissiers savaient bien ce qui était en train d’ arriver et ont transmis ces faits au juges responsables, mais les mises à la rue se sont poursuivies honteusement ainsi que les méthodes de force pour assurer ces executions ( avec parfois l’ aide de la police ). Même en sachant et voyant tout les huissiers ont poursuivi avec des méthodes de force les expulsions des domiciles.
JUSTICE, c’est le mot que nous démandons pour ces personnes qui ont été poussées au suicide en raison de la cupidité des juges, avocats, entrepreneurs et fonctionnaires du Pouvoir Judiciaire CORROMPUS.
Aujourdh’ hui, vu la gravité de la situation et au grand nombre de morts qui se sont sucedés, il n’ est plus possible de démander une procédure de responsabilisations de cette mafia par homicide involontaire mais dû à la cruauté avec laquelle ils ont agit, avec prémeditation, ayant la pleine conscience de ce qu s’ était en train d’ arriver, avec l’ utilisation du Pouvoir Judiciaire entrainant un préjudice irréparable de ces individus, il est nécessaire l’ ouverture d’ une procédure par HOMICIDE VOLONTAIRE, vu les méthodes que ces magistrats sont en train d’ utiliser pour assurer l’ ocultation et l’ impunité de ces faits. Cet acte accusation doît ténir en compte la connaissance des faits et de la conscience qu’ un juge possède de la loi. Égalément , les organismes que sont en train d’ avoir une participation directe par le biais de la défense, ocultation, intimidation et dissuasion des personnes qui essayent sans avoir du succès l’ obtention de la justice doivent être responsabilisés ( Bureu des Avocats Généraux de l’ État – AGU, AMATRA SP, Bureaux Corréctionnels de la Justice du Travail…… ) pour avoir une liaison directe de complicité avec la pratique de ces actes et obstrution du processus de transparence dans l’ enquête.
Il est nécessaire qu’ il soît effectué une mise en examen des personnes impliquées par corruption active, deformation des lois, non respect de la fonction publique, irrégularités administratives, et pour avoir réçu et payé des pots de vin. Il faut que les juges mis en examen et sur investigation soient destitués de leurs fonctions comme seul moyen d’ éviter qu’ ils continuent à empêcher les investigations comme ils sont en train de faire depuis plusieurs années. Malheureusement, même les organismes corréctionnels de la Justice du Travail de l’ État de São Paulo sont bourrées de personnes corrompues que pour avoir l’ obtention d’ avantages financiers sont en train d’ ignorer non seulement la souffrance des brésiliens mais leurs propres vies. Les organismes corréctionnels d’inspéction n’ ont plus de legitimité pour pouvoir continuer à exercer ses activités de contrôle car ils se sont unis avec ce qu’ il y a de pire dans le Pouvoir Judiciaire pour manquer au respect, voler et se moquer des pauvres brésiliens.
LE POUVOIR JUDICIAIRE BRÉSILIEN EST TACHÉ PAR LE SANG. LE POUVOIR JUDICIAIRE BRÉSILIEN EST PLEIN DE BANDITS. Comment ils peuvent avec des telles pratiques, ayant la pleine connaissance de qu’ ils sont culpables de ces morts par le biais de leur avidité financière et de leurs escroqueries dormir tranquilles? Comment ils peuvent continuer à faire ces choses en fonction de l’ argent ayant la connaissance que des êtres humains sont en train de se donner la mort dû au désespoir d’ apprendre que non seulement ils ont été volés mais le pire: LE JUGE EST LUI MÊME LE VOLEUR. Qu’ est-ce qu’ on peut atteindre d’ un pays où même le juge est en train de voler et est un escroc? Comment accepter que des juges arrachent par la force ces pauvres gens avec des sérieux problèmes de santé de leurs propres maisons, des personnes parfois agées et au lît, seulement pour vendre leurs immeubles et se faire du pognon sale.
Ces dénnonciations sont le seul moyen de montrer à l’ étranger la pourriture dans le Judiciaire Brésilien où l’ honneur, l’ honnêteté et la vergogne sont dévenus les choses le plus rares à trouver, ce sont les articles du plus haut luxe dans ce pays, presque introuvables.
La Justice Brésilienne est salie par la corruption, salie par le sang, les magistrats ont des dettes de vies à payer. Beaucoup de juges devraient être en prison au lieu d’ être dans un tribunal en train de juger des individus.

Ci dessus une liste de quelques noms de gens impliquées dans ce scandale, ( il y a encore d’ autres personnes ):

- Juge PAULO EDUARDO VIEIRA DE OLIVEIRA, 49eme Régiment du Travail de São Paulo ,
- Monsieur ADAM BLAU, de brésilien, CPF ( N° de registre aux impôts ): 004.443.088-49, Carte d’ Identité: 2.865.185-6 – SSP/ SP , domicilié à Rua Caraça, n° 327 – Vila Beatriz, CEP 05447-130, São Paulo – SP,
- Madame VALDICÉIA DE SOUZA BLAU, brésilienne, CPF ( N° de registre aux impôts ): 030.632.958-17, Carte d’ Identité: 14.226.222-5 – SSP/ SP domiciliée à Rua Caraça, n° 327 – Vila Beatriz, CEP 05447-130, São Paulo – SP,
- Mademoiselle JULIANA BEATRIZ DE SOUZA BLAU, brésilienne, CPF ( N° de registre aux impôts ): 132.784.268-86, RG: 24.656.056-3 – SSP/ SP, domiciliée à Rua Caraça, n° 327 – Vila Beatriz, CEP 05447-130, São Paulo – SP,
- Monsieur ANDRÉ PHILIPPE PAGLIUCA BLAU, brésilien, CPF ( N° de registre aux impôts ): 118.458.128-24, RG: 15.710.244 – SSP/ SP, domicilié à Rua Itaiteva, n° 206, Apto 11, Morumbi – CEP 05713-470 ,
- Madame ANDRÉA ANA HELENA PAGLIUCA BLAU LICHAND, brésilienne, CPF ( N° de registre aux impôts ): 092.883.588-03, RG: 15.710.243-9 – SSP/ SP, domiciliée à Rua Elias Cutait, n° 127 – Cidade Jardim, CEP: 05672-020,
- Juge LIZETE BELIDO BARRETO ROCHA – Tribunal Régional du Travail de São Paulo – 2eme Région – 1ere Classe,
Juge LUIZ CARLOS NORBERTO – Tribunal Régional du Travail de São Paulo – 2eme Région – 1ere Classe ,
- Madame ANDRÉA RENDEIRO DOMINGUES PEREIRA ANSCHAU – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Monsieur GENIVALDO VALDIVINO AMARAL – Directeur du Secretariat – 49eme Régiment du Travail de São Paulo ,
- Madame MARIA HELENA DE ALMEIDA CUNHA – Secretaire – 49a Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge DÉCIO SEBASTIÃO DAIDONE, Tribunal Régional du Travail de São Paulo – 2eme Region,
- Juge NELSON NAZAR , Tribunal Régional du Travail de São Paulo – 2eme Region,
- Société COMERCIAL , CONSTRUÇÕES E SERVIÇOS BLANCHARD LTDA – CNPJ 59.377.572/0001-37 – Rua Estados Unidos, n° 2.280 – CEP 01427-002 – Jardim Paulista – São Paulo – Capital,
- Société COMERCIAL , CONSTRUÇÕES E SERVIÇOS BLANCHARD LTDA – Rua Caraça, 327 Vila Madalena – CEP 05.447-130 – Vila Madalena – São Paulo,
- Société COMERCIAL E SERVIÇOS JVB LTDA – Rua Estados Unidos, 2280 – Mezanino – CEP 01427-002 – Jardim América – São Paulo – Capital,
- Société GALERIA DE ARTE ANDRÉ IMPORTAÇÃO, EXPORTAÇÃO, COMÉRCIO DE QUADROS E TAPETES LTDA – Rua Estados Unidos, n° 2.280 – CEP 01427-002 – Jardim Paulista – São Paulo – Capital,
- Société TETRA EMPREENDIMENTOS IMOBILIARIOS LTDA – CRECI 10.896-J – Av. Brigadeiro Luis Antônio, n° 733 – Loja 05 – CEP: 01317-904 – Bela Vista – São Paulo,
- Monsieur SIDNEY PETRONI – CRECI 40.160, Société TETRA EMPREENDIMENTOS IMOBILIARIOS LTDA – CRECI 10.896-J – Av. Brigadeiro Luis Antônio, n° 733 – Loja 05 – CEP: 01317-904 – Bela Vista – São Paulo
- Juge AMÉRICO CARNEVALLE – Tribunal Régional du Travail de la 2eme Région de São Paulo,
- Juge ARMANDO AUGUSTO PINHEIRO PIRES du 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge ANDRÉ CREMONESI – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge ANA MARIA BRISOLA – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge SUSANA CAETANO DE SOUZA – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge JULIANA SANTONI VON HELD – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge LETÍCIA NETO AMARAL – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Juge BEATRIZ DE LIMA PEREIRA – Tribunal Régional du Travail de 2eme Région,
- Juge EDIVANA BIANCHIN PANZAN – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Monsieur FELIPE ORESTE CAPOBIANGO – 49eme Régiment du Travail de São Paulo,
- Madame ISABEL LOPES DE SOUZA NÓBREGA – Tribunal Régional du Travail de 2eme Région,
- Madame RAQUEL DE MOURA COSTA E SILVA, Directrice Sécretariat Tribunal Régional du Travail de 2eme Région,
- Monsieur EDUARDO F. C. DE PAULA FERNADES – Tribunal Régional du Travail de 2eme Région,
- Madame THAÍS HELENA LUCHETTA, Secretaire Tribunal Régional du Travail de 2eme Région,
- Maître JOSÉ CÁSSIO ALVES RAMOS – OAB/SP 109.017,
- Maître ANA PAULA DAMICO DE SAMPAIO – OAB/SP 174.262 ,
- Maître STEFANO DEL SORDO NETO – OAB/SP 128.308,
- Maître AGENOR BARRETO PARENTE – OAB/SP 6381,
- Maître MARCOS ROBERTO DORNELAS – OAB/SP 158.608,
- Maître NELSON ROTHSTEIN BARRETO PARENTE OAB/SP 116.779,
- Maître BENCE PÁL DEÁK – OAB/SP 95.409.

Vous allez pouvoir faire le constat en efféctuant des recherches sur les noms des personnes impliquées dans ce scandale et ici dénoncées que des nombreuses dénonciations effectuées sur des blogs ou sites internet ne commencent à apparaître qu’ à partir de la troisème où la cinquème page de ces noms sur des moteurs de recherche tels que GOOGLE, YAHOO… Cela se doît par le fait que ces escrocs cherchent seulement à cacher les faîts et surtout à ne pas répondre à ceux-ci comme le font plusieurs juges dénoncés sur les journaux depuis plus de 10 ( dix ) ans par corruption et dû au cooporativisme et manque d’ honneté qui existe parmi les juges et que se protègent entre eux n’ont pas été ni condamnés, ni inculpés ni rien. Ils sont encore en train d’ exercer de façon honteuse leur profession ( et activictés liées à la criminalité );
Toutefois nous parlons des actes et crimes de facile vérification car l’ achat d’ un bien immobilier est fait par intermède d’ un acte chez le notaire. Aussi les morts qui sont arrivées ont eu aussi un acte de decès et ceux-ci peuvent être confrontés avec les dates des ordres de mise à la rue efectuées par la Justice du Travail de l’ État de São Paulo. En resumé, la situation dans ce cas se trouve de très facile vérification ( si une volonté de le faire existe ) et comme dans le cas de la femme d’ affaires et milliardaire Tânia Bulhões Grendene Batelle ( mis en examen pour sonégation fiscale sur des marchandises achetées à l’ étranger ) il est possible de tout résoudre en moins de six mois. Dans ce cas précis il est même plus facile que dans le sien car tous les documents sont originaires et établis au Brésil ce qui n’ était pas dans son cas où il fallaît démander des documents à l’ étranger. Il faut savoir qu’ il faît déjà plus de six mois que ces dénonciations ont été effectuées la première fois et les expulsions et mises à la rue se poursuivent sans aucûne gêne. Il existe des personnes qui ont dénoncé les pratiques de cette mafia depuis plusieurs années et les organismes corréctionnels du judiciaire ont pleine connaissance de tout ce qui se passe et ces personnes déjà en état de precarité se rétrouvent à dépenser de l’ argent dans des causes perdues. Il existe toujours un juge corrompu dans toutes les échelles de la justice pour donner un jugément absurde et contraire à la verité du proccès cherchant seulement à escroquer ces personnes et laisser leurs appartéments et maisons à ces quelques peu de sociétés qui sont dans la combine.
Nous démandons aux personnes qui récoivent de demandes d’enlevement de ces dénnonciations qui les fassent suivre à un organisme capable d’ aider dans les investigations de ce scandale. Cette mafia s’ en sert de l’ administration publique brésilienne pour continuer à exercer en toute impunité leurs activités criminelles. Les juges brésiliens utilisent leurs pouvoirs pour exercer des activités illicites. Les juges brésiliens n’ ont pas le droit de juger ni même les bandits car ils sont dévenus pire que ceux-ci. Nous ne voulons que la verité.
Il existe des nombreux hommes et femmes d’ affaires qui après avoir se faire escroquer dans le scandale du MAPPIN ( CASA ANGLO BRASILEIRA S.A ) et MESBLA LOJAS DE DEPARTAMENTOS S.A., dans lequel la plus grosse chaîne de grands-magasins au Brésil a fait une faillite frauduleuse et a entraîne une perte colossale à un nombre énorme de personnes. Non seulement les juges n’ont jamais mis personne en prison ( le pseudo responsable Monsieur RICARDO MANSUR est toujours en liberté, poursuit au Brésil sa vie d’ homme d’ affaires sans aucun problème et vit une vie de milliardaire. Le pire est que ces faits rémontent à bien plus de dix ans temps suffisant pour que la policie et la justice aît le temps de faire son travail ). Aussi, les autres responsables n’ ont jamais apparu et même après avoir se faire escroquer dans cette affaire les brésilens se font escroquer mainténant avec ce qu’il leur est resté. Les voleurs sont révenus chercher les restes. BRAVO POUR LA JUSTICE BRÉSILIENNE QUI MONTRE VRAIMENT DE QUEL COTÊ SE TROUVENT LES BANDITS DANS CE PAYS.
Nous sommes arrivés à u n paradoxe où on arrive aujourd’ hui à avoir des mandats de prison pour des ressortissants brésiliens à l’ étranger pour des crimes commis au Brésil mais il restent libres dans cette pourriture de pays que par vos propres conclusions vous allez pouvoir évaluer l’ honneur et l’ honnêteté des magistrats brésiliens.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

SITES COMPLEMENTAIRES

  • La page Chine de la Société de Stratégie
    Le numéro 26-27 de la revue Agir, intitulé « Equations chinoises » est spécifiquement consacré à la Chine. Sa sortie en librairie est prévue pour mai 2006. Voici un extrait du sommaire de ce numéro : 1. La modernisation de la Chine et le monde 2. Point de vue sur la Chine contemporaine 3. Qu'est-ce que le dirigisme asiatique ? 4. La Chine dans le monde 5. L'évolution de la diplomatie chinoise 6. Les relations régionales
  • Le jeitinho, esprit de ruse au Brésil
  • L'éternel art de la guerre
    Les managers sont unanimes : parmi les meilleurs livres de management figure un traité de stratégie d'origine chinoise, "L'art de la guerre", vieux de plus de 2 400 ans. Explications.
  • Blog Profession dirigeant (stratégie)

AGENDA